top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurNadia Tessier

Callyope : Une révolution dans le suivi des maladies psychiatriques grâce à l’IA


Callyope : Une révolution dans le suivi des maladies psychiatriques grâce à l’IA
Callyope : Une révolution dans le suivi des maladies psychiatriques grâce à l’IA

Callyope : Transformer le suivi des maladies mentales avec l’IA et l’analyse vocale


La start-up française Callyope développe une solution de télémédecine grâce à l'IA pour le suivi des maladies psychiatriques comme la schizophrénie et les troubles bipolaires. Leur technologie repose sur l'analyse de la voix des patients pour détecter des signes précoces de rechute, et ainsi mieux prévenir les crises.


Callyope vient de lever 2,4 millions d'euros auprès de fonds d'investissement et business angels pour développer son produit. En France, 1,6 million de personnes sont concernées par ces maladies psychiatriques chroniques. Les psychiatres sont débordés et ne peuvent suivre leurs patients que toutes les 4 à 6 semaines. Le risque de rechute est donc élevé.


La solution de Callyope consiste à faire passer aux patients des questionnaires vocaux hebdomadaires pour surveiller l'évolution des symptômes. L'analyse de la voix permet de détecter des signes précoces comme le débit de parole trop rapide ou désorganisé. Cette surveillance régulière doit permettre d'alerter le médecin avant une rechute, et de prendre rapidement en charge le patient.


Callyope développe des algorithmes d'intelligence artificielle capables d'analyser les enregistrements vocaux. La start-up travaille avec des hôpitaux psychiatriques pour constituer des données d'entraînement dans le respect de la confidentialité. Son ambition est de proposer un modèle d'IA embarqué qui analyse directement l'audio sur le smartphone du patient avant d'envoyer un diagnostic synthétique au médecin.


Callyope répond à un réel besoin médical et technologique dans le suivi des maladies mentales, avec une solution basée sur l'analyse prédictive de la voix des patients. La start-up a obtenu un premier financement prometteur pour développer et valider cliniquement sa technologie dans les prochaines années.

Image/illustration crée par ©Foutastik pour ©LaboTechNews. Source : Techcrunch.com

Comentários


bottom of page